Octobre 2015 : étiage automnal et orages violents

(mis en ligne le 13 novembre 2015)

Au mois d'octobre, la fraîcheur domine avec des températures moyennes inférieures à la normale (écart de -0,5 à -1°C). La pluviométrie moyenne mensuelle du bassin est proche de la normale à excédentaire, dans une zone située au sud de Lyon et à l’Est de Montpellier. Les pluies ont été particulièrement abondantes sur la région PACA et l'excédent atteint jusqu'à 200%. A l'inverse, au nord de Lyon et au sud-ouest de Montpellier, la pluviométrie est déficitaire de 25% à plus de 75% des normales. Les précipitations les plus faibles (moins de 20 mm) se situent sur l’Aude et sur la frange littorale au sud de l’Hérault.

Les pluies efficaces (pluies brutes moins évapotranspiration) sont majoritairement positives sur le bassin. Elles sont légèrement négatives (jusqu’à -25 mm) sur quelques secteurs dans les extrémités nord et sud-ouest du bassin.

Au 1er novembre 2015 :

  • Sur la majorité des cours d’eau du bassin, les débits sont en baisse par rapport au mois précédent et inférieurs, voir très inférieurs, à la moyenne. La situation est particulièrement critique au nord et au sud-ouest du bassin. Les débits du Rhône restent également inférieurs à la moyenne sur l’ensemble des stations suivis. Notons cependant qu’il y a eu des crues importantes et très localisées sur certains cours d'eau des Alpes maritimes.
  • Les ressources en eaux souterraines sont très hétérogènes suivant les secteurs. La recharge des nappes s'amorce pour environ la moitié d’entre-elle. Néanmoins, la vidange continue pour environ 20 % des nappes du bassin. La majorité des nappes du bassin ont un niveau normal à supérieur à la normale. De nombreuses ressources en eau souterraine ont cependant un niveau inférieur à la normale dans le nord du bassin et sur le pourtour méditerranéen.
  • De nombreuses retenues du bassin ont un remplissage inférieur à 50% (retenues de St Cassien, du Salagou, de Vinça et de Caramany au sud, les retenues de Bourgogne et le groupe soutien d'étiage du Chassezac). De même pour l'ensemble des retenues à vocation hydroélectrique des Alpes du nord.
  • Les sols ont un indice d'humidité élevé sur la majorité du bassin. Cet indice reste néanmoins inférieur à la normale sur une partie du pourtour méditerranéen, en particulier à l’extrême sud-ouest du bassin.

Bilan : Après un été sec, les pluies de septembre ont permis de retrouver une situation hydrologique favorable sur une partie du bassin. En octobre, cependant, l'étiage se prolonge aux extrémités nord et sud-ouest du bassin. Les pluies sont attendues sur ces secteurs pour permettre la recharge automnale.

Limitation des usages de l'eau :

Au 10 novembre 2015, la levée des mesures de restriction des usages de l'eau est effective dans tous les départements exceptée en Côte d'Or où des mesures de crise sont en vigueur sur les bassins versants de la Tille, de la Vingeannne et de la Biètre jusqu'au 30 novembre.

Propluvia

Les arrêtés préfectoraux de restriction des usages de l'eau sont à consulter sur le site PROPLUVIA