Mai 2015 : un mois sec, particulièrement au sud

(mis en ligne le 17 juin 2015)

Le mois de mai 2015 est chaud, voire très chaud sur les régions sud du bassin. Les températures moyennes mensuelles sont supérieures à la normale de 0,5°C à 2,5°C. La pluviométrie mensuelle est faible sur la façade ouest du bassin (de 20 à 50 mm) et elle est quasiment nulle sur une large bande du pourtour méditerranéen. A l'inverse, les reliefs du Jura et des Alpes du nord ont été bien arrosés, localement jusque 2 fois les normales. Les réserves de neige en altitude ont été fortement sollicitées. La fonte du manteau neigeux se termine sur les Alpes du nord.

Les cumuls de précipitations depuis le 1er septembre 2014 restent cependant majoritairement proches des normales à excédentaires. Mais, par rapport à fin avril, les excédents diminuent sur les régions sud du bassin. Des zones légèrement déficitaires (jusque moins 25%) subsistent au nord du bassin et sur une partie des reliefs alpins.

Au 1er juin 2015 :

  • Les débits des cours d’eau au nord-est du bassin sont proches ou supérieurs à la moyenne. Les débits du Rhône sont également très élevés, en particulier à l’amont. Les écoulements minimum (VCN3) sont majoritairement caractéristiques d'une période sèche. Ainsi, l'étiage s'amorce sur le bassin.
  • Les niveaux des nappes d'eau souterraines du bassin restent très majoritairement normaux ou supérieurs à la normale mais la tendance générale est à la baisse.
  • Le remplissage des retenues du bassin est toujours très élevé (supérieur à 75% pour la plupart d'entre-elles). La situation est satisfaisante pour aborder la saison estivale.
  • En conséquence des températures élevées et de l'évapotranspiration importante, les sols sont très asséchés pour la période.
  • Les indices du réseau ONDE (Observatiore National Des Etiages) sont tous compris entre 9,5 et 10 c'est à dire représentatifs de bons écoulements. Ainsi, les niveaux d’écoulement observés en cet fin de printemps sont globalement favorables aux milieux aquatiques et aux espèces qui en dépendent.

Limitation des usages de l'eau :

La situation de la ressource en eau sur le bassin étant favorable, aucune mesure de limitation des usages de l'eau est en vigueur à la fin mai 2015. Cependant, la baisse régulière des débits de certains cours d’eau et du niveau des nappes d'eau souterraines au sud du bassin incite à une certaine vigilance au cours du mois de juin.